Le conseil municipal

Les élus

L’équipe du conseil municipal à votre service:

Jérôme BERTHIER – Maire

Maurice PICHON – 1er Adjoint

Jean VOUTHIER – 2ème Adjoint

André TARAJAT – 2ème Adjoint

Jérémie AILLOUD

Franck BERTHIER

François BERTHIER

Béatrice GEOFFROY

Philippe MARTEEL

Sandra MURAT

Magalie ROCHETTE

Les comptes rendus du conseil municipal

Dans cette rubrique nous vous proposons à votre lecture l’ensemble des comptes rendus du conseil municipal.

  1. Comptes rendus de l’année 2014:

Présentation de la commune

Notre commune

Un peu d’histoire

Betton Bettonet est né de la réunion de deux anciennes paroisses de Betton et Bettonnet.

Le Bettonnet est le village qui se trouve à flanc de coteau derrière l’église paroissiale et la château. Le Betton est un lieu dit de la plaine du Gelon, au bas du Mont Raillant.

Les deux noms dérivent du latin Bitumen, qui signifie terrain noir et boueux.

La commune disposait d’un ancien édifice religieux situé dans l’enceinte du château qui était sous le vocable de Saint Clair. L’église actuelle est un bel édifice néo roman du XIXe siècle.

La seigneurie du Bettonnet est passée aux mains de différentes familles au cours des siècles. En 1427, le château appartient à Jean de Seyssel, puis en 1717 à Pierre Méllarède, ministre de Victor Amédée II.

Le château actuel a été reconstruit sur l’emplacement de la maison forte de Jordane, incendiée en 1677.

La commune est également dotée de l’Abbaye de Betton, siège d’un ancien monastère de moniales cisterciennes. A l’origine, ce fut un prieuré placé sous le vocable de Notre Dame, fondée vers 1132, sous la dépendance de l’Abbaye de Tamié. Cette abbaye connue des périodes de prospérité mais également des troubles.

Betton-Bettonnet était composé de nombreuse vignes qui ne sont quasiment plus présentes aujourd’hui.

Betton Bettonnet aujourd’hui

La commune de Betton Bettonnet est composée de 306 habitants (recensement de 2012.

Elle garde sa spécificité agricole portée sur l’élevage de bovins et la céréaliculture. Elle dispose d’un important territoire de chasse, géré par une société communale.

Le centre du village garde son caractère rustique avec ses maisons d’architecture rural et typique d’un village agricole.